Saturday, December 19, 2009

Réflexions de fin d'année


À l'approche de la fin de l'année, alors que mon horaire est moins chargé, que je termine toutes les tâches inachevées pendant la saison des stages et que je passe plus de temps à la maison, j'aime prendre quelques moments pour réfléchir aux évènements des 12 derniers mois et pour penser à ce que j'aimerais voir s'accomplir l'an prochain.

2009 a été pour le moins... mouvementée, pour ne pas dire échevelée. Ponctuée de grands déplacements, pas tous dénués d'aventures, comme mon voyage en Floride en janvier qui a été très exigeant et ma traversée du Canada cette été, l'année s'est inscrite sous le signe du voyage. J'y ai fait de belles découvertes et de belles rencontres, et j'ai été aidée et soutenue par des gens que j'aime ainsi que par de purs inconnus. Je suis toujours ébahie par la grande générosité dont sont capables les êtres humains, dont le contrepoids est évidemment notre tout aussi grand égocentrisme et parfois même notre grande cruauté. J'ai vécu de grands moments, comme le jour où Pat Parelli m'a invitée à monter ses chevaux et à faire part du Mastery Program, ma leçon avec Linda et la chance de travailler à l'autre bout du pays sur un très beau ranch et sous des cieux ensoleillés; et des moments très difficiles - le décès de ma belle Jolie à Pâques, les problèmes de santé qui continuent à ralentir ma progression avec Easter, les blessures subies par Menina, des projets avortés, le manque d'intérêt pour les stages au Québec, et de nombreux tracas financiers.


Lorsque j'ai quitté en 2001 un emploi très bien rémunéré assorti d'une couverture sociale blindée pour vivre mon rêve, c'était un grand saut dans le vide. Adieu la sécurité du chèque de paie qui arrive tous les 15 jours quoique je fasse, les assurances qui remboursent quand on est malade ou incapable de travailler, le fonds de retraite, le filet de sécurité, les vacances. J'ai choisi la liberté - liberté d'agir et de vivre selon mes principes, liberté de mener ma propre barque avec toutes les erreurs inévitables que je fais en apprenant à naviguer, liberté d'être moi-même et de pouvoir toucher les autres de façon concrète et immédiate, liberté de respirer et de bouger à mon rythme, liberté de vivre ma passion. La liberté, ce n'est pas toujours facile ni toujours rose, mais comme peuvent en témoigner mes proches, je n'ai jamais été aussi heureuse et aussi épanouie que depuis que j'ai quitté le confort du bateau pour ramer à contre-courant dans ma petite coquille de noix bien fragile!


2009 achève, tout ça est maintenant derrière moi et je porte mon regard en avant. J'ai l'intention de faire de 2010 une année extraordinaire! J'ai l'impression d'être sur le point d'exploser et de récolter les fruits de toutes ces années de travail, d'acharnement et de sacrifices. Parelli change et grandit de façon exponentielle, grâce à de nouvelles stratégies axées sur les technologies de réseau social, et puisqu'il fallait bien suivre, je suis maintenant présente sur Facebook et Twitter, en plus de mon blogue. J'y ai découvert une belle façon de garder le contact non seulement avec Parelli mais avec les collègues, amis et élèves. Je vous invite tous à me retrouver sur ces nouveaux média.


Je serai bientôt de nouveau en route pour le ranch en Floride pour m'entraîner et me développer en tant que femme de cheval et qu'instructeur. Je rêve ardemment d'obtenir ma prochaine étoile, et mon niveau 4, mais je sais aussi que le but n'est pas aussi important que le voyage qu'on fait pour s'y rendre. Et que ce n'est pas vraiment moi qui décide - je peux en rêver, agir en conséquence, utiliser mon focus, mais au bout du compte, le cheval et la vie décideront si je suis prête à recevoir ces honneurs, ou si il y a encore quelque chose qui m'échappe et que je dois tenter d'apprendre, et que cette chose n'a peut-être rien à voir avec mon horsemanship!


Je rêve aussi de trouver les moyens pour permettre à beaucoup plus d'amoureux du cheval de cheminer et d'avancer, d'apprendre et de faire une différence pour leurs chevaux et les gens qui les entourent. Il faudrait plus de stages dans différentes régions, pouvoir toucher de plus grands nombres, pouvoir être un peu partout à la fois pour vous aider dans votre démarche. Je compte encore une fois sur les nouveaux moyens technologiques pour m'aider à rejoindre plus de gens, mais il reste que ce qui fait la plus grande différence, c'est l'engagement, le soutien, l'entraide, le travail d'équipe. Chacun d'entre nous peut faire une différence dans son petit coin, mais en concertant nos efforts, nous pourrions faire beaucoup plus et multiplier l'impact de Parelli au Québec. J'ai derrière moi une équipe forte et dynamique - l'équipe Parelli et les instructeurs qui ont choisi d'en faire partie. Je vous invite donc à participer à nos efforts et à sortir de votre zone de comfort pour nous aider à changer le monde pour les chevaux et ceux qui les aiment. Amour, langage et leadership à doses égales!


Je vous souhaite à tous de très Joyeuses Fêtes entourées de vos proches et de beaucoup de joie. N'oubliez pas vos compagnons équins, qui ont tout autant besoin de vous durant les congés. Que 2010 vous apporte le meilleur que la vie puisse offrir - la santé, le bonheur, de l'amour, du plaisir et du rire, et de nouvelles leçons de vie qui vous permettront de grandir.


Geneviève

Pont-Rouge (qui réchauffe au-dessus de -20C...)

No comments:

Post a Comment