Thursday, March 4, 2010

Vivre le Mastery Program




Semaine no. 3 ici au Ranch Parelli, où je passerai 3 mois en tant qu'élève du programme Mastery de Pat. Le temps passe donc vite! Le voyage a été difficile, essayant d'éviter les tempêtes de neige et je suis restée coincée à deux endroits à cause du mauvais temps. Mais nous sommes arrivées saines et sauves, un jour en retard mais tout de même à temps pour ma journée de leçons avec Karen Rohlf le jour de la St-Valentin et pour m'enregistrer chez Parelli.


Le programme Mastery est intense et très exigeant. La vision de Pat est de nous former en tant que professionnels dans quatre sphères: l'entraînement des chevaux, les affaires et l'administration, la gestion des installations et l'enseignement. Ses normes sont élevées - comme il nous le répète, il y a plusieurs niveaux de qualité pour un travail: bon, professionel et Professionel Parelli. Il vise à aider ses élèves à devenir plus que compétents et efficaces, il veut que nous maîtrisions les quatre volets. En tant qu'élèves de maîtrise, nous alternons entre les quatre volets, parfois tous dans la même journée! Il faut de l'endurance, de la motivation, un grand niveau de stabilité émotive et beaucoup de souplesse!


Ma journée normale commence à 4:30 am. Je m'habille, je soigne et je nourris Menina ici à la ferme Wenapeg. Ensuite je me rends au ranch Parelli et je soigne, nourris, panse et harnache Easter en préparation de la journée. Déjeuner de 7:00 à 7:05, puis je monte Easter jusqu'à l'écurie de Pat à l'autre bout du ranch pour notre première réunion à 7:30. Nous aidons à ramener les chevaux, à les soigner, aux corvées d'écurie, puis on nous attribue nos tâches de la journée. Cela peut vouloir dire entraîner des chevaux, une leçon avec Pat, Linda ou un instructeur senior, enseigner sur le campus, réparer une clôture ou construire des enclos, conduire la charrette à foin qui sert à nourrir les quelques 100 chevaux sur le ranch, préparer des rations spéciales, rédiger des manuels, des rapports ou répondre aux courriels sur le programme, diriger une équipe pour un projet, ou un tas d'autres tâches. Dîner vers 1:00 pm, et si je suis chanceuse, j'ai 15 minutes pour manger. Ensuite on repart pour l'après-midi. Vers 18:00, je ramène Easter jusqu'à son enclos, j'enlève le harnachement et je la soigne, un souper rapide puis je retourne à la ferme Wenapeg pour m'occuper et panser Menina. Quelques minutes pour jeter un coup d'oeil au courriel, une douche et je vais me coucher car le lendemain n'est pas loin! Vous pourrez comprendre pourquoi j'ai de la difficulté à tenir mon blogue ou mon courriel à jour. Ajoutez les projets spéciaux, les réunions imprévues, les réparations d'urgence à la remorque ou les courses urgentes, et les journées sont bien remplies.


La fin de semaine dernière, j'ai fait partie de l'équipe de compétition Parelli qui assistait Lauren Barwick (médaillée olympique d'or et d'argent en Para Dressage en 2008) à un concours de dressage de la région. Pour ceux qui ne le savent pas, Lauren est une athlète canadienne qui s'entraîne avec Pat Parelli depuis deux ans. Elle visait à s'assurer le classement requis pour se qualifier pour les Jeux Équestres Mondiaux, ce qu'elle a réussi avec brio en obtenant une note de 77% pour sa reprise Style Libre avec Maile, son cheval olympique. C'était absolument fantastique de faire partie de son équipe de soutien et de la voir performer. Nous avons eu beaucoup de plaisir et j'ai beaucoup aimé retourner dans le monde de la compétition pour y représenter les principes et l'image Parelli.


Heureusement, on nous octroie une journée de congé par semaine, en rotation, ce qui me permet de me reposer un peu, de faire les courses, de rattraper le courrier et la comptabilité et de faire mon lavage.


Pourquoi m'imposer ce défi? Parce qu'il s'agit d'une superbe occasion d'apprendre et que ça peut être très agréable, si on garde une attitude ouverte et positive. Parce que j'ai un rêve et une vision et que c'est le chemin pour les réaliser. Être en contact quotidien avec Pat et Linda est une chance incroyable et me permet d'apprendre et de progresser en tant que femme de cheval, une occasion qui ne m'est simplement pas accessible à la maison. Cela m'aide, mais cela vous aide aussi en tant qu'élèves, car je suis ensuite en mesure de partager mes connaissances et le savoir faire acquis, de devenir un meilleur instructeur pour tous mes élèves.


Si seulement le climat typique de la Floride pouvait nous revenir, ce serait presque parfait - il fait froid et il pleut souvent, je porte ma tuque et mes gants la plupart du temps! BRR!


Geneviève

Frigorifiée en Floride

2 comments:

  1. Bonjour Geneviève,

    Je te trouve très courageuse de suivre ton programme Parelli. À lire ton horaire journalier, c'est presque de l'esclavage :o(... ça frise l'indécence que de faire tout ça et avoir si peu de repos!

    Bonne chance!

    ReplyDelete
  2. Le chemin vers la maîtrise d'un art et vers la réalisation d'un rêve est rarement facile - sinon tout le monde le ferait ;-) Geneviève.

    ReplyDelete