Monday, August 23, 2010

Vert sur vert, ça fait beaucoup de bleus!

Je reçois de nombreuses questions et histoires de la part d'amateurs de chevaux qui me contactent au sujet de l'éducation de leur poulain. Il semblerait que plus en plus de nouveaux propriétaires choisissent un cheval vert comme premier cheval en espérant en faire leur partenaire de rêve. ATTENTION! Vert sur vert, ça fait beaucoup de bleus! Il s'agit bien souvent d'une combinaison dangereuse. Les chevaux apprennent 4 à 7 fois plus vite que les humains, les bonnes habitudes autant que les mauvaises, selon ce à quoi ils sont exposés. Il est tellement facile de leur inculquer une habitude négative sans même s'en rendre compte. Il est faux de penser que vous allez grandir ensemble. Il est beaucoup plus probable que vous deveniez rapidement frustré, blessé, craintif et incapable de gérer votre jeune cheval. Le principe no. 7 nous dit que les chevaux enseignent aux humains, et ensuite les humains enseignent aux chevaux. Cela veut dire qu'à moins de posséder beaucoup de connaissances, de feel, de timing, d'équilibre et d'expérience à votre actif, vous n'êtes tout simplement pas équipés pour développer un cheval qui a tout à apprendre. Ni vous ni lui n'êtes en situation gagnante. Les jeunes chevaux n'ont pas encore appris à tolérer ou à compenser pour les erreurs humaines. Ils réagissent très vite et très fortement lorsqu'ils ne comprennent pas ou qu'ils se sentent forcés. Ils sont hyper sensibles, vifs et facilement effrayés. Ou au contraire, si tout ce que vous faites est de les gâter et de les désensibiliser aux stimuli, ils peuvent tout aussi rapidement devenir dominants, irrespectueux et envahissants. Même les poulains ont besoin d'une bonne dose de langage et de leadership pour grandir équilibrés, heureux et bien ajustés à la vie avec les humains et pour apprendre à être de bons partenaires. Vous ne pouvez pas espérer apprendre tout cela à un stage de fin de semaine ou en regardant quelques vidéos - cela prend des années!

Le débourrage des poulains est une spécialité qui exige une tonne de savoir-faire et d'expérience. Les risques sont bien réels. Il est aussi impératif que la personne qui débourre le poulain fasse tout ce qui est possible pour préserver sa confiance, sa curiosité, sa sensibilité et sa dignité, pour le bien du cheval. Les bons hommes (et femmes) de chevaux savent comment jouer avec et pour le cheval, et ne sentent pas obligés de lui imposer leurs demandes et de lui faire subir leurs idées. Les poulains sont parfaits à la naissance. Ils ont besoin de beaucoup de feel, de savoir-faire et d'expérience parce qu'ils apprennent si vite et sont si facilement gâtés. Ce sont les humains qui les transforment en chevaux dangereux, en animaux névrosés et terrifiés ou en animaux de compagnie irrespectueux. L'éducation d'un jeune cheval au sol et en selle est beaucoup plus difficile que vous ne pouvez l'imaginer. Je vois trop de gens qui se blessent par ignorance et de chevaux endommagés mentalement et émotionnellement parce qu'ils n'ont pas pu bénéficier d'un bon départ dans la vie. Voilà pourquoi Pat vous recommande d'avoir votre Niveau 4 avant d'essayer d'entreprendre l'éducation d'un jeune cheval. C'est seulement à ce moment que vous commencerez à maîtriser la formule Amour, Langage et Leadership à doses égales!


No comments:

Post a Comment